La nouvelle campagne d’Énergie Partagée : Collectivités, citoyens prenez part au changement !

Dans une nouvelle vidéo d’Énergie Partagée Île-de-France, des élus franciliens appellent les collectivités de la région à développer les énergies renouvelables citoyennes sur leur territoire, en rejoignant la vingtaine de coopératives citoyennes déjà à l’œuvre, comme Plaine Énergie Citoyenne, et en renforçant leur action.

Dans cette vidéo, Yann Wehrling, Vice-Président de la Région Île-de-France, interpelle ainsi les élus : «Saisissez-vous de cette opportunité d’avoir des citoyens qui veulent développer des énergies renouvelables. Construisez ensemble la transition écologique sur votre territoire, dans votre commune ! ».

À cette occasion et pour outiller les collectivités, leurs élus et leurs agents, Énergie Partagée Île-de-France leur propose une visite d’une centrale solaire au sol à Annet-sur-Marne le 16 mai, ainsi qu’un pack de deux formations dédiées au développement de projets citoyens photovoltaïques au sol.

Regardez la vidéo et retrouvez toutes les infos sur https://bit.ly/collectivites-idf-video-ep-2022

En savoir plus

5 idées reçues

Les idées reçues sur l’énergie solaire sont nombreuses et ont la vie dure. Plaine Énergie Citoyenne fait le point sur les 5 idées reçues qui circulent le plus, pour leur tordre le cou.

1- Les panneaux solaires, ça coûte cher

C’était vrai au début des années 2000, mais ça ne l’est plus. Aujourd’hui, cette technologie est mature et industrialisée : son coût a baissé de 90 % entre 2010 et 2019, et cette baisse va s’intensifier dans le futur. Dans de nombreux endroits du monde, le solaire est devenu la source d’énergie la plus compétitive, par rapport aux autres modes de production d’électricité.

2- Les panneaux solaires ne se recyclent pas

Au contraire, les panneaux solaires se recyclent très bien : le taux de recyclage est entre 90% et 95%. En effet, l’extrême majorité des panneaux sont constitués essentiellement d’un cadre en aluminium, de verre et de semi-conducteurs en silicium, d’argent et de cuivre : ce sont des matériaux qui se recyclent facilement (seul le plastique ne se recycle pas).

3- Les panneaux solaires contiennent des terres rares

Il n’y a pas de terres ou métaux rares dans les panneaux solaires achetés par Plaine Énergie Citoyenne : ce sont des panneaux solaires classiques (technologie silicium monocristallin). Seuls 10 % des panneaux solaires existant sur le marché peuvent contenir des métaux rares : ce sont des panneaux solaires de 2ème génération, dits “à couche mince”.
Par contre, les smartphones, les écrans plats, eux, en contiennent comme les batteries de voitures électriques, les éoliennes, radars, LED, optique…


S’il ne contient pas de terres rares, de quoi est fait un panneau solaire ?
Il se compose de cellules photovoltaïques en silicium, placées sous une plaque de verre (75 % du panneau) qui est recouverte de polymère EVA et incluse dans un cadre, généralement en aluminium.
Le silicium est le 2ème élément le plus abondant après l’oxygène dans la croûte terrestre mais il doit être extrait de la silice avant d’être exploité. Nous avons de bonnes réserves, des carrières et un producteur en France.
Le sable, utilisé pour la fabrication du verre, est par contre en voie de raréfaction, surtout à cause de la surexploitation par le secteur du BTP (Bâtiments et Travaux Publics) où le béton est composé généralement de 2/3 de sable et d’1/3 de ciment.
Pour être complet, une installation photovoltaïque a aussi besoin d’onduleurs qui transforment l’électricité continue produite par les panneaux en électricité alternative consommable. Ils sont composés d’électronique et de métaux (aluminium, brome).

4- Il n’y a pas de soleil à Paris

C’est certain, il y a moins de soleil à Paris qu’à Marseille. On compte 2700 heures pour Marseille mais tout de même plus de 1 800 heures d’ensoleillement par an à Paris ce qui est largement suffisant pour produire de l’électricité solaire. C’est d’ailleurs 13% de plus qu’à Londres, dont la Mairie a lancé un plan solaire ambitieux qui vise à installer 1 000 MW de panneaux solaires dans la ville d’ici 2030.

Bon à savoir : La production d’électricité des panneaux dépend non pas de la chaleur émise par le soleil mais de sa luminosité. Le soleil est de toute façon intermittent: il n’y en a pas la nuit, pas tous les jours et il dépend des saisons. La production photovoltaïque est donc forcément irrégulière. Il est nécessaire de la combiner avec d’autres sources complémentaires afin de trouver un bon mix énergétique et éventuellement de faire appel à des systèmes de stockage par différents moyens (hydrogène, batteries au lithium, stations de transfert d’énergie par pompage : STEP, …). Dans ce cas, il faudra intégrer le coût du stockage dans le prix final de l’électricité solaire.

 5- Le solaire ne suffira pas à garantir les besoins en électricité

C’est clair ! C’est un mix énergétique dont le monde a besoin, mix composé d’un maximum d’énergie renouvelable. Car les centrales nucléaires ne sont pas non plus suffisantes en cas de travaux de maintenance, ou comme en été 2020 où plusieurs centrales ont dû fermer par manque d’eau pour les refroidir et à l’hiver 2022 avec les quatre plus gros réacteurs nucléaires français à l’arrêt pour cause de problèmes de corrosion.
Et surtout, il faut travailler à la sobriété énergétique en réduisant nos besoins ainsi qu’à l’efficacité énergétique, comme l’indique le scénario de Negawatt, et comme l’indique le GIEC.

Projection du film We The Power

Samedi 8 janvier 2022, à la médiathèque Persépolis de Saint-Ouen, Plaine Énergie Citoyenne a projeté le film We The Power, suivi d’un débat, avec la participation de la mairie de Saint-Ouen. Si vous n’avez pas pu y assister, vous pouvez toujours visionner le film ici.

Affiche du film We The Power

Plaine Énergie Citoyenne recrute

Notre coopérative d’habitants est très fière de créer son premier emploi, grâce au soutien du département de la Seine Saint Denis, de Plaine Commune et de la Fondation de France.

Après le lancement de notre première centrale cette année, nous avons de belles ambitions pour nos prochaines actions. Pour nous développer, nous aurons besoin de nouvelles énergies (des bénévoles), de sociétaires (des sous), et des toits. Ce future salarié nous permettra notamment de progresser dans notre communication envers les habitants et nos différents partenaires.

Nous recherchons un.e chargé.e de développement Dynamiques Citoyennes, en alternance ou mi-temps. Candidatures attendues avant le 31/11/2021, toutes les informations et modalités sur la fiche de poste en cliquant sur ce lien.

Les panneaux de notre centrale photovoltaïque sont posés !

La première tranche des travaux de notre première centrale photovoltaïque se sont bien passés. Nous avons fait installer 238 panneaux solaires (de fabrication italienne) sur le toit de l’école Jean Jaurès, à Epinay-sur-Seine. Les travaux reprennent en avril, nous espérons mettre cette centrale en service avant l’été !

Projection-Débat d’Après Demain de Cyril Dion et Laure Noualhat

Trois ans après le succès phénoménal du film Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion, à l’initiative de Plaine Énergie Citoyenne et d’Énergie Partagée, le Cinéma l’ECRAN propose le nouveau documentaire de Cyril Dion associé à Laure Noualhat (alias Bridget Kyoto), Après Demain.

Demain Le Film, avec plus d’un million de spectateurs et un César, a suscité une vague d’optimisme rare en France et dans le monde. Mais trois ans après, que reste-t-il de cet élan ? Cyril Dion revient sur les initiatives que le documentaire a inspirées. Il embarque avec lui son amie Laure Noualhat, enquêtrice de renom sur les fronts de l’écologie et très sceptique sur la capacité des micro- initiatives à avoir un réel impact face au dérèglement climatique. Leur confrontation pleine d’humour les pousse dans leurs retranchements : qu’est-ce qui marche, qu’est-ce qui échoue ? Et si, finalement, tout cela nous obligeait à inventer un nouveau récit pour l’humanité.

La projection sera suivie d’un échange en présence de la co-réalisatrice du film Laure Noualhat (sous réserve), d’ Olivier Berland (pour Énergie Partagée qui soutient des initiatives citoyennes dans le domaine des énergies renouvelables) et bien sûr des représentants de Plaine Énergie Citoyenne, coopérative de citoyens engagés pour la production d’énergie renouvelable à Plaine Commune, qui évoqueront leurs premiers projets !

Prix des places : 4,5 € (tarif unique)
Page de l’événement : https://www.facebook.com/events/319593742013769/

Création de la Société Coopérative de Production d’Énergie Renouvelable Plaine Énergie Citoyenne en présence de Marie-Monique Robin

Le conseil d’administration de l’association Plaine Énergie Citoyenne annonce la création, le 13 novembre 2018 à 19h (accueil à partir de 18h30) au 6B à Saint-Denis (93), de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif par actions simplifiée à capital variable Plaine Énergie Citoyenne, en présence de sa marraine, Marie-Monique Robin.

Qu’est ce qu’on attend ?

C’est la question que posait Marie-Monique Robin dans son film du même nom, sorti sur les écrans en 2016 et ces jours-ci en DVD.

Après un an à mobiliser les acteurs du territoire et à faire connaître son projet, après un été marqué par de nombreuses catastrophes et anomalies climatiques, après la démission d’un ministre emblématique, après des marches qui ont rassemblé des citoyens par dizaine de milliers, après un nouveau rapport du GIEC plus que jamais alarmant, les citoyens bénévoles de l’association Plaine Énergie Citoyenne ont décidé de passer à l’action et de créer la société coopérative Plaine Énergie Citoyenne !

Cette nouvelle coopérative réalisera et exploitera des installations de production d’énergie renouvelable et revendra l’énergie produite.

Qu’est-ce qu’une coopérative citoyenne de production d’énergie ?

Tous les citoyens, toutes les associations, collectivités et entreprises qui veulent agir en faveur de la transition écologique du territoire sont appelés à s’engager dans cette coopérative qui a d’ores et déjà à l’étude des projets sur plusieurs communes du territoire, pour équiper notamment des toitures d’écoles de panneaux photovoltaïques.

Si vous souhaitez vous engager, cliquez ici !

En présence de Marie-Monique Robin !

Marie-Monique Robin, Prix Albert-Londres 1995, journaliste d’investigation, écrivaine et réalisatrice de nombreux films documentaires dont notamment le Monde selon Monsanto, Sacrée Croissance, Qu’est-ce qu’on attend ? et le Round-Up face à ses juges, a accepté d’être la marraine de cette nouvelle coopérative et sera présente lors de cet événement !

L’association Plaine Énergie Citoyenne
ACTEURS POUR UN TERRITOIRE DURABLE

L’association Plaine Énergie Citoyenne a été créée en novembre 2017 avec pour objectif de développer la production, par les citoyens, d’énergie renouvelable à Plaine Commune notamment en créant une structure spécifique. Elle réunit aujourd’hui plus de 110 adhérents, citoyens de toutes les communes du territoire mais aussi trois associations ainsi que les villes d’Epinay-sur-Seine, de Stains, de Pierrefitte-sur-Seine et le territoire de Plaine Commune.

1ère Assemblée Générale de Plaine Énergie Citoyenne

Ce mardi 19 juin, la 1ère Assemblée Générale de Plaine Énergie Citoyenne se réunissait à Mains d’œuvres : l’occasion de faire le point sur les avancées de l’association.
AG Plaine Energie citoyenne
Et en effet, quel chemin déjà parcouru en à peine plus de 6 mois d’existence (l’association a été créée le 7 novembre 2017) :
  • plus de 100 adhérents issus de 7 des 9 villes du territoire (104 adhérents désormais) avec un groupe moteur d’une quinzaine de membres pleinement impliqués dans développement du projet,
  • la participation à plus d’une vingtaine d’évènements sur le territoire,

Mobilisation Citoyenne par Plaine Energie Citoyenne

  • de nombreuses rencontres avec les élus et services des villes et du territoire de Plaine Commune mais aussi du département de Seine-Saint-Denis, de la Métropole et de la région qui ont permis de mesurer l’intérêt que suscite notre projet (avec notamment l’adhésion de 2 communes et l’intention affichée par la région de soutenir 100 projets citoyens d’ici à la fin de la mandature)
  • une présence qui se développe régulièrement sur les réseaux numériques (facebook et twitter notamment)
  • et un travail de repérage qui a conduit à identifier plusieurs sites potentiels pour l’installation de panneaux solaires.
Un gros travail a donc déjà été réalisé et les perspectives sont tout aussi riches et enthousiasmantes avec en particulier la création imminente de notre coopérative SCIC-SAS de production d’énergie renouvelable et citoyenne et le lancement tout aussi imminent des premières études de faisabilité !
Alors si vous aussi vous voulez prendre part à la transition écologique et énergétique du territoire de Plaine Commune,  rejoignez-nous et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Plaine Énergie Citoyenne recherche des bénévoles

Alors que notre projet s’accélère, nous avons un grand besoin d’aide pour les multiples missions que nous avons devant nous !

Alors si vous cherchez une activité bénévole qui ait du sens, venez rejoindre notre équipe motivée et enthousiaste pour changer les choses en matière de production d’énergie renouvelable sur le territoire de Plaine Commune !!!

Nous recherchons des personnes pour :

1. Écrire les statuts de notre future SCIC de production d’énergie

2. Suivre nos projets d’installation puis d’exploitation photovoltaïque

3. Mobiliser les citoyens de Plaine Commune pour la transition énergétique !!!

Intéressés ? Alors rejoignez nous vite !

Les citoyens au travail pour accélérer la transition énergétique

Plaine Énergie Citoyenne créera un coopérative de production d’énergie à Plaine Commune

Réuni mercredi 25 avril dernier à la coopérative Pointcarré, le conseil d’administration de Plaine Énergie Citoyenne a pris la décision de créer une coopérative de type SCIC/SAS pour porter ses projets de production d’énergie renouvelable sur le territoire de Plaine Commune.

Réunion du conseil d'administration élargi le 25 avril à Pointcarré
Réunion du conseil d’administration élargi le 25 avril à Pointcarré pour décider du type de statuts de la future société de production d’énergie renouvelable à Plaine Commune

Après une analyse comparative des deux principaux types de statuts possibles (SCIC/SAS ou SAS à statuts de type coopératif), les administrateurs ont choisi à l’unanimité de retenir le statut le plus proche de l’esprit du projet par Plaine Énergie Citoyenne, mais aussi le plus simple à mettre en œuvre et encore le plus approprié pour rassembler un maximum d’acteurs du territoire autour du projet.

Il reste maintenant à écrire les statuts de cette nouvelle coopérative SCIC ! Alors, si vous avez les compétences qui vont bien et l’envie de contribuer à un beau projet citoyen, n’hésitez pas à nous contacter. On a besoin de vous.